Chaque année pendant et après les fêtes de fin d’année, nos policières et policiers sont amenés à intervenir dans le cadre d’incendies. Comment passer les fêtes en sécurité? Markus Schwab, responsable de la brigade incendies et explosion vous donne ses conseils.

© Adobe Stock – Anna Subbotina

Le temps de l’Avent est à nos portes. Pour certaines personnes, les chants de Noël tournent déjà en boucle, les décorations sont pendues et la première bougie de la couronne de l’Avent n’attend qu’une étincelle pour prendre vie. Le responsable de la brigade incendies et explosions de la Police cantonale bernoise vous donne quelques conseils.

Markus Schwab, les bougies sont utilisées dans beaucoup de ménages pendant les fêtes. A quoi faut-il faire particulièrement attention?

La plupart des incendies qui ont lieu pendant les fêtes sont souvent dus à des négligences. Parce qu’allumer une bougie ne nécessite pas de grandes connaissances, les gens ne lisent jamais le mode d’emploi.

Il explique par exemple que les bougies réchaud doivent toujours être allumées dans un conteneur. L’aluminium qui les entoure n’est pas suffisant. Ou encore que les grosses bougies doivent brûler au moins une heure pour que la surface de toute la bougie ait fondue entièrement. Si on ne la laisse pas brûler assez longtemps la première fois, un trou se forme et la flamme s’enfonce. Ou encore qu’on ne quitte pas les lieux sans éteindre toutes les bougies.

Un conseil si on préfère les vraies bougies sur son sapin de Noël?

Toujours garder le sapin à l’œil! J’ajouterai qu’il ne faut pas perdre à l’esprit qu’un sapin coupé sèche malgré le fait qu’on l’arrose. Avant d’allumer les bougies, je conseille de regarder qu’aucune ne se trouve sous une branche et d’humidifier le sapin avec de l’eau. On peut simplement tremper le balai d’une ramassoire dans l’eau et gicler les branches ou encore utiliser un diffuseur en spray rempli d’eau pour les mouiller.

Une dernière anecdote pour rappeler qu’il est important d’être prudent avec les bougies?

Certaines personnes gardent leur sapin jusqu’à l’Épiphanie le 6 janvier. Pour terminer et nettoyer les portes-bougies sur leur sapin, une famille avait décidé d’allumer une dernière fois les bougies. Je vous laisse imaginer la fin de l’histoire.

La Police cantonale bernoise espère que les conseils du chef de la brigade incendies et explosions vous seront utiles. Nous vous souhaitons à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d’année en sécurité.

Envie d’en savoir plus?

Le travail de nos spécialistes vous intéresse? N’hésitez pas à lire les autres articles qui parlent de la brigade incendies et explosions.