Les affaires du domaine de la sécurité sont florissantes, celles du domaine de la protection anti-effraction aussi. Grâce à un conseil en matière de sécurité, comme base, et un plan individuel tenant compte de vos besoins, vous pouvez obtenir un aperçu, dans la multitude d’offres.

© Mr.Stock – Adobe Stock

Celles et ceux qui veulent investir dans la protection anti-effraction sont confrontés à de nombreuses entreprises qui font de la publicité pour de telles offres sur le marché. L’exécution, la qualité et les prix des produits varient fortement. Comment garder une vue d’ensemble dans cette multitude d’offres? Et quels sont les prestataires recommandés? Ces questions sont souvent adressées à la Police cantonale bernoise.

Conseil en matière de sécurité, comme base

Madame Weber est assise dans la cuisine de sa maison familiale située dans le Seeland, en compagnie d’un conseiller en matière de sécurité. Elle a demandé un conseil sur le thème de la protection anti-effraction, un service de la Police cantonale bernoise pour les personnes privées et les entreprises dans le canton de Berne. Le service est proposé lors de projets de nouvelle construction et d’assainissement ou, comme dans le cas de Madame Weber, après un cambriolage. Des intrus avaient cambriolé sa maison, en entrant par la vieille porte de la cave, quelques semaines auparavant.

«Quelle entreprise pouvez-vous me recommander?»

Durant l’entretien et le tour dans la maison qui a suivi, il s’est avéré que cette porte de cave, justement, représentait le plus gros point faible. Outre les mesures organisationnelles et conformément aux besoins individuels de protection de Madame Weber, le meilleur moyen de réduire le risque de cambriolage était remplacer la porte de cave. La question: «quelle entreprise pouvez-vous me recommander pour ce travail?» n’a pas étonné notre conseiller. Des appréciations concernant les prestataires ou les produits sont souvent demandés lors de ces entretiens. La Police cantonale bernoise ne remet pas de liste de référence. Nos conseillers en matière de sécurité mentionnent toutefois les points importants qui devraient être pris en compte dans la planification et la mise en œuvre.

Normes, comme garantie de qualité

Contrairement à la protection contre les incendies, il n’y a, dans le domaine de la protection anti-effraction, pas de dispositions légales en la matière. Ainsi, les notions de «porte de sécurité» ou «fenêtre de sécurité» ne sont pas garantes de qualité. Pour que Madame Weber puisse être sûre que sa nouvelle porte de cave offre suffisamment de résistance, le produit devrait être vérifié quant aux normes et certifié. Dans le domaine de la protection contre les cambriolages, on parle de classes de résistance ou RC (resistance class). En ce qui concerne le domaine privé, nos conseillers en matière de sécurité recommandent en règle générale l’utilisation d’éléments de construction de la norme RC 2 ou plus. Mais il s’agit toujours de prendre en considération l’approche globale.

Les besoins individuels priment

Madame Weber doit prendre son temps dans sa recherche d’un prestataire approprié. Lors de son conseil, une entreprise sérieuse prend en compte les besoins et la protection visée spécifiques du client et ne présente pas uniquement certains produits ou leurs avantages. Notre conseiller indique à Madame Weber l’association «Sécurité et habitat Suisse». Cette dernière s’engage, depuis 2015, pour des normes obligatoires au sein de l’association et pour une assurer une mise en œuvre uniforme. Outre différents corps de police suisse, l’association compte aussi un grand nombre d’entreprises, d’associations et d’organisations s’occupant de questions autour de la protection contre les cambriolages.

Soutien en cas de questions

En cas de doute ou de mauvais pressentiment, il vaut la peine d’effectuer une comparaison avec d’autres prestataires. Un deuxième avis de son propre entourage ou de la famille peut aussi aider à se faire une image et à créer la sécurité nécessaire. Et, à ne pas oublier, en cas d’incertitude, Madame Weber peut compter sur l’aide de la Police cantonale bernoise, également après le conseil personnel en matière de sécurité effectué dans ses quatre murs.

Pour en savoir plus

Vous trouverez davantage d’informations et de conseils sur le thème des cambriolages et de la protection contre les cambriolages sous: