Juste aller acheter un croissant à la boulangerie tout proche ou vite passer chez les voisins pour un brin de causette, et voilà cela peut déjà coûter très cher. Notamment lorsque l’on ne ferme pas la porte ou la fenêtre, simplifiant ainsi la vie des voleurs.

Les longs-doigts sont extrêmement rapides et ils prennent volontiers la voie la plus simple. Les auteurs de vols par introduction clandestine se montrent très roublards et effrontés. A l’instar des caméléons, ils s’adaptent à leur environnement et évoluent avec beaucoup d’assurance, comme s’ils étaient les meilleurs amis des habitants de la maison ou de l’appartement. Ainsi, on ne les remarque pas, ou alors on ne se rappelle des inconnus que lorsque le vol a été commis. En tant que conseiller en matière de sécurité auprès de la Prévention de la police cantonale bernoise, je donne volontiers quelques conseils qui permettent de réduire les risques de cambriolage grâce à de simples mesures organisationnelles.

Fermer à clé, même lors de brèves absences

 «L’occasion fait le larron»: Pour les voleurs, rien n’est plus engageant que des portes non verrouillées. C’est l’occasion de faire du butin – la plupart du temps de l’argent et des bijoux – sans courir de grands risques. Le portemonnaie déposé à l’entrée ou les bijoux rangés dans la commode sont souvent des objets convoités. Les voleurs expérimentés connaissent les gens; ils utilisent ces connaissances de manière impitoyable et l’acte en soi ne prend que quelques minutes. Peu importe que l’on passe chez les voisins pour une causette, que l’on fasse vite une course ou que l’on soit entre amis sur la terrasse ou au jardin. Dans tous les cas, il est recommandé de fermer les portes d’entrée à clé et de fermer les fenêtres. L’effort est minime, mais il s’avère payant.

Mieux vaut un appel de trop qu’un de pas assez

 En quittant la maison ou le quartier, prêtez attention aux personnes et/ou aux véhicules suspects. En cas de doute, faites demi-tour. Contrairement aux préjugés très répandus, les voleurs ne sont pas toujours de sexe masculin et pas non plus vêtus de noir. Ils sont habillés comme vous et moi et on les remarque peu. C’est pourquoi, comme pour d’autres choses, il nous faut nous fier à notre intuition.

Bien sûr, un bon voisinage se révèle aussi très utile. Connaissez-vous les membres des familles et les amis de vos voisins directs et connaissez-vous leurs plans de vacances? Tout cela permet de reconnaître à temps les personnes suspectes. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler la police. Nous préférons venir une fois de trop qu’une fois de pas assez. Les voleurs par introduction clandestine ne laissant en règle générale pas de traces, seuls peu de délits sont élucidés. La plupart du temps, les voleurs ne peuvent être confondus que lorsqu’ils sont pris en flagrant délit grâce aux annonces correspondantes. Vous voyez, un bon voisinage est aussi un avantage en ce qui concerne la sécurité; fermez votre porte à clé avant d’avoir de la visite.