Pour la rentrée scolaire, nous passons pour une fois la parole à notre collègue qui se préoccupe tout particulièrement du bien-être des enfants. Peut-être le connaissez-vous déjà: Il s’agit de Bernie, notre petit policier en peluche. Il a une grande préoccupation et il a des conseils importants à transmettre.

Bernie
Bonjour tout le monde!

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore: je suis Bernie, le petit policer en peluche et collègue des policiers du canton de Berne. Je suis souvent en intervention quand la police cantonale bernoise a affaire à des enfants.

Aujourd’hui, je puis publier moi-même quelque chose dans le blog: comme vous le savez peut-être, je suis souvent en route avec les collègues de l’instruction routière. Ensemble, nous expliquons aux enfants comment se comporter de manière sûre dans la circulation routière. La rentrée scolaire a bientôt lieu, soit le 15 août dans le canton de Berne. Les enfants qui seront en route pour la première fois sur le chemin de l’école ne sont pas encore habitués à la circulation routière.

C’est pour cette raison que vous invite à veiller à certaines choses afin que, particulièrement durant cette première période, mais naturellement aussi le reste du temps, le chemin de l’école soit sûre pour chacun. La règle principale pour nous tous: «Roues arrêtées, enfants en sécurité.».

Conseils aux parents et aux personnes chargées de l’éducation

  • Vous avez certainement déjà remarqué que votre enfant vous imite. Cela s’applique aussi à la circulation routière: s’il-vous-plaît, prenez votre rôle d’exemple au sérieux lorsque vous vous déplacez à pied, à vélo ou en voiture sur la route. Les enfants vous imitent.
  • Afin que votre enfant trouve rapidement des petits camarades et de la compagnie, laissez-le se déplacer avec les autres enfants sur le chemin de l’école. Ne le conduisez en voiture à l’école que lorsque cela est indispensable.
  • Au début, il est utile pour les enfants qu’ils soient accompagnés plusieurs fois sur le chemin de l’école. Montrez-leur les endroits dangereux et comment se comporter correctement.
  • Un service d’accompagnement organisé entre les parents ainsi que des contrôles inaperçus de temps à autre sont une bonne chose.
  • Ne montrez pas le chemin le plus court à votre enfant, mais le plus sûr, même s’il est plus long.
  • Veillez à ce que votre enfant soit bien visible pour les automobilistes. Des vêtements aux couleurs vives et le baudrier jaune sont bien appropriés.
  • Si vous venez chercher votre enfant, attendez-le directement devant l’école et non pas de l’autre côté de la route. Et pour la sécurité des autres enfants, respectez les règles de la circulation.
  • Prenez garde au temps que votre enfant nécessite pour se rendre à l’école/au jardin d’enfant et pour le retour. La hâte ou les détours sont des facteurs qui augmentent le risque d’accident.
  • Soyez patients. Tous les enfants ne s’habituent pas en même temps à faire de chemin tous seuls.
  • Apprenez à votre enfant à attendre devant un passage piétons jusqu’à ce que les véhicules soient totalement arrêtés et à respecter les feux de signalisation avant de traverser la route.
  • Le Film du bureau de la prévention d’accident montre comment les enfants peuvent s’exercer avec leurs parents comment se comporter de manière sûre et autonome dans la circulation routière

Conseils pour les automobilistes

  • Soyez particulièrement attentifs aux alentours des écoles ainsi que vers les arrêts de bus scolaires ou des transports publics.
  • Prenez en compte que les enfants agissent souvent spontanément et de manière imprévisible. Réduisez votre vitesse et soyez prêts à freiner.
  • Arrêtez-vous toujours complètement lorsqu’un enfant veut traverser ou se trouve déjà sur un passage piétons. Les enfants apprennent à ne s’engager sur la chaussée que lorsque le véhicule est totalement arrêté.
  • Ne faites pas de signe de la main, sinon l’enfant pourrait se mettre à courir sans prendre garde à d’autres dangers (p. ex. le trafic venant en sens inverse).

Merci beaucoup de veiller au bien-être des nouveaux écoliers. Mes collègues de la police cantonale bernoise et moi-même veilleront aussi bien sûr encore davantage sur tous lors de la rentrée scolaire.

Cordiales salutations

Votre Bernie