Glisser sur l’eau. Se laisser porter par le vent. Lézarder au soleil. Piquer une tête dans l’eau fraîche. Il existe une multitude de façons pour profiter du lac et des rivières. Nos spécialistes de la police du lac répondent aux questions les plus fréquentes.

Stand up paddle, planche à voile, natation ou encore bateau pneumatiques, les façons de se déplacer sur les lacs et les rivières sont nombreuses et variées. Quels sont les bons comportements à adopter? Quelles sont les règles à respecter? Nous avons demandé aux spécialistes de la Police cantonale bernoise de répondre aux questions que les gens nous posent régulièrement.

Est-ce qu’il y a un équipement de base obligatoire pour pratiquer les activités nautiques?

C’est un peu difficile de répondre à cette question de manière générale puisque chaque matériel ou type d’activité requière un matériel particulier. Si on prend le cas des stand up paddles également connu sous le nom de SUP, il faut savoir qu’ils font partie de la catégorie des bateaux à rames et qu’ils sont considérés comme des engins de sport nautique par la loi. Il est obligatoire d’avoir au minimum un engin de sauvetage certifié sur la planche en cas de trajet sur les rivières et si on s’éloigne de plus de 300 mètres de la rive. La Police cantonale bernoise conseille cependant fortement de porter un gilet de sauvetage. Afin d’éviter des recherches inutiles, le nom, prénom et l’adresse du détenteur doivent être écrits sur la planche. Les SUP doivent également aussi être équipés d’un éclairage blanc permettant de distinguer ses contours de nuit et si la visibilité est mauvaise.

Retrouvez nos derniers conseils pour descendre l’Aar en bateau pneumatique

Quels conseils donner aux baigneurs et aux amateurs de lacs ou de rivières?

Les consignes de base comme jeter un coup d’œil en avant et en arrière, ne pas se baigner au milieu du canal mais plutôt sur les bords sont à respecter par tout le monde. Si on veut traverser un lac en nageant ou si on s’éloigne de plus de 300 mètres de la rive, il est conseillé de se faire accompagner par un bateau ou le cas échéant, de porter un bonnet de bain fluorescent ou de s’équiper d’une bouée pour la natation en eau libre. Ne vous surestimez pas, même le corps le mieux entraîné peut avoir une défaillance.

Est-il autorisé de pagayer ou naviguer partout?

En principe, il est autorisé de pagayer et/ou naviguer partout, sauf interdiction explicite. Les zones interdites sont indiqués par des bouées sphériques jaunes ou blanches ou encore par des panneaux «rouge-blanc-rouge». Une distance de 25 mètres doit être respectée avec les plantes aquatiques telles que les roseaux, les joncs et les nénuphars. Il est interdit de naviguer dans les zones naturelles.

Est-ce qu’il y a des endroits où il faut être particulièrement prudent?

Oui. Il faut être particulièrement prudents et bien regarder les signalisations vers les entrées et les sorties de ports, dans les environs des écluses, vers les débarcadères et autour des réserves naturelles.

Un paramètre également important avant de sortir sur un lac ou sur une rivière est d’observer les conditions météorologiques et de consulter l’avis de vents forts et de tempête du canton de Berne. Renseignez-vous sur la signification des signaux d’avertissement.

Quelles sont les règles de priorité à respecter si on croise un bateau alors qu’on se trouve sur une planche ou dans un bateau pneumatique?

Puisque les SUP et les bateaux pneumatiques sont considérés comme des bateaux à rames, ils doivent laisser la priorité aux bateaux prioritaire, ceux en service réguliers (boule verte), les bateaux marchandises, les bateaux à voile et les pêcheurs professionnels (ballon jaune). Les bateaux à moteurs et les planches tirées par des cerfs-volants (kite surfs et planches à voile) n’ont pas la priorité sur les SUP.