Vous êtes régulièrement pris dans les embouteillages? Un accident en est souvent la cause. En conduisant de manière prévoyante et en formant un couloir de secours à temps, vous sauvez peut-être des vies.

Encore des bouchons, vous le connaissez bien: On n’avance pas, rien ne va plus, la patience est à bout. Le trafic aux heures de pointe et celui des vacances sont souvent synonymes d’attente désagréable. Mais, durant cet arrêt forcé, vous pouvez largement contribuer à la sécurité des autres.

Qu’est-ce qu’un couloir de secours et où doit-il se situer?

La notion de couloir de secours décrit la voie de circulation que les usagers de la route devraient former, respectivement garder libre, pour des forces de sauvetages telles que la police, les sanitaires ou les sapeurs-pompiers. Dans les embouteillages et les ralentissements, la formation d’un couloir de secours peut sauver des vies.

Cela s’applique lorsque des forces de sauvetage sont déjà en route, mais aussi lorsqu’elles ne sont pas encore visibles. Selon votre position, vous n’avez pas toujours une vue d’ensemble et, une fois le trafic à l’arrêt, faire de la place peut s’avérer très difficile. Par conséquent, dès le début, laissez un couloir dégagé et suffisamment large afin de permettre aux secouristes d’accéder au lieu d’engagement.

Lorsqu’il y a plus de deux voies de circulation, le couloir de secours est formé entre la voie de circulation tout à gauche et celle plus à droite. Autrement dit, entre les deux voies de dépassement les plus à gauche. Notre vidéo vous montre comment former un couloir de secours.

Le feu bleu et la sirène exigent une concentration absolue

Nombreux sont ceux qui imaginent une course urgente avec feux bleus enclenchés comme captivante. Le gyrophare, la sirène, la voie libre, quelle sensation forte! Mais la réalité est autre. La conduite avec feux bleus et sirène enclenchés est extrêmement exigeante et demande beaucoup de concentration.

Lorsque le trafic est dense, en cas de mauvaise visibilité ou de mauvais temps, le conducteur du véhicule de police a besoin de toute son attention pour arriver à destination de manière sûre. Les autres usagers de la route peuvent également contribuer en étant tout aussi attentifs. Comme pour nos partenaires, il est également très accablant pour nous, policiers, d’être coincés dans un embouteillage pendant que des personnes ont urgemment besoin de notre aide.

Si vous remarquez qu’un véhicule à feux bleus et sirène s’approche depuis derrière, faites-lui de la place, comme décrit dans la vidéo.

Astuces pour un comportement correct

  • Regardez régulièrement dans vos rétroviseurs et soyez toujours attentifs. Les véhicules à feux bleus peuvent être repérés de loin.
  • Ecoutez de la musique à un volume adapté afin d’entendre suffisamment tôt ce qui se passe autour de vous et l’approche d’une sirène.
  • Lorsque vous vous approchez de la fin d’un embouteillage, signalez-le aux véhicules circulant derrière vous en enclenchant les feux de détresse. Même si vous ne pouvez pas voir la raison de l’embouteillage, formez toujours un couloir de secours.

En formant un couloir de secours large, vous donnez du temps précieux aux équipes de sauvetage pour secourir des blessés. Mais ce n’est pas tout. Le service de dépannage peut lui aussi accéder plus rapidement aux véhicules accidentés. La chaussée est par conséquent dégagée plus vite, ce qui vous permet d’atteindre votre destination dans les meilleurs délais. Bonne route!