Le chien est un ami pour la vie. Il vous accompagnera pendant une décennie. À quoi prêter attention avant d’acheter un chien? Comment éviter de vous trouver soudainement face à des difficultés dont vous n’aviez pas idée?

Französische Bulldogge Kapo Bern

Voici l’histoire de Max. Le petit bouledogue français a de la chance. Après de longs déboires, il est à nouveau en bonne santé. Son périple a commencé il y a plusieurs mois dans un pays d’Europe de l’Est.

Un «chez-soi» qui n’en est pas un

Il fait froid sur le sol sale de la grande halle rouillée. Une petite chienne brun clair est tapie dans un coin. Elle est en train de mettre bas, sans chaleur, sans couverture, sans amour. Ce n’est pas la première fois. Elle est là pour ça. Le jour où elle ne mettra plus au monde assez de chiots, elle sera tout bonnement éliminée. Max vient au monde ce jour-là. Sa mère s’en occupe tant bien que mal. Un homme arrive, saisit rapidement Max et le prend en photo. Quelques semaines plus tard, l’homme revient et sépare Max de sa maman pour toujours. C’est beaucoup trop tôt pour un bébé chien. L’homme avait publié une annonce avec la photo de Max pour le vendre sur Internet.

L’homme met Max et d’autres chiots dans une petite caisse. Il les conduit dans un vieux véhicule de livraison, d’Europe de l’Est, vers un pays voisin de la Suisse. Le véhicule se rend à plusieurs endroits. Les nouveaux amis de Max disparaissant les uns après les autres, jusqu’à ce qu’il se retrouve finalement seul. Il a soif et il tremble. Le véhicule s’arrête sur un parking proche de la frontière suisse. Là-bas, Max est remis à une femme. Elle paie le chien cash et l’emmène chez elle, en Suisse, dans sa famille.

Maladie grave et quarantaine

Au début, tout le monde se réjouit du petit nouveau membre de la famille. Cependant, quelques jours plus tard, Max tombe gravement malade. Il vomit à plusieurs reprises et souffre de diarrhée. La femme est obligée de se rendre avec son petit Max, comme elle l’appelle affectueusement, à la clinique vétérinaire. La vétérinaire examine l’animal. Il est alarmé par son état préoccupant. Max doit rester à la clinique pour y être soigné.

A la clinique, le personnel constate que le chien n’a ni micro-puce ni passeport pour animal de compagnie. Questionnée, la propriétaire raconte qu’elle a acheté son chien sur Internet, qu’elle est allée le chercher au-delà de la frontière et qu’un inconnu le lui a remis. Les vétérinaires s’inquiètent. Max pourrait avoir la rage ou souffrir d’autres maladies. Il est immédiatement isolé et la vétérinaire informe le service vétérinaire du canton de Berne.

Max est séquestré par le service vétérinaire et ne peut pas retourner chez sa maîtresse après s’être rétabli. Il est, au contraire, placé en quarantaine pendant plusieurs mois. Heureusement, il n’attrape pas la rage et peut retrouver sa famille après son isolement. Si la provenance du chiot n’avait pas pu être déterminée avec exactitude, ou si des symptômes s’étaient déclarés, les autorités auraient euthanasié Max.

Französische Bulldogge Kapo Bern

Conséquences désagréables: les coûts et la peine

Une aventure qui va coûter cher à sa maîtresse! La détentrice du chien doit non seulement payer la décision officielle de quarantaine, mais aussi la durée du séjour en isolement de Max. De plus, nous la dénonçons au ministère public et à l’administration douanière pour avoir importé un chien en Suisse, sans l’avoir déclaré. Étant donné qu’elle a risqué d’introduire une zoonose grave comme la rage en Suisse, et qu’elle a mis la santé de nombreuses personnes et d’animaux en danger, elle doit s’attendre à une amende.

A quoi devez-vous faire attention ?

Bien des chiens partagent la destinée de Max. Lorsque vous souhaitez acquérir un chiot, faites attention à sa provenance et visitez l’élevage par respect pour les chiennes. Les éleveuses et éleveurs sérieux et dignes de confiance vous présentent volontiers tous leurs animaux avant une acquisition.

La police déconseille fortement l’achat de chiens sur Internet sans avoir, au préalable, vu l’élevage et les conditions de détention.