Prévention à 4 roues: notre bus comporte tout un matériel sur d’innombrables thèmes, comme des brochures d’information, des flyers, etc. Rapidement transformable en stand, il a la flexibilité requise pour ce genre de travail… partout et chaque fois que c’est nécessaire et pertinent.

Aujourd’hui, j’accompagne deux membres de notre équipe de prévention, André Weber et Christina Reusser, en route avec leur bus dans la région de Berne. Leur objectif est d’informer sur les cambriolages. Nous prenons la direction d’un centre commercial de Gümligen, qui est très animé le matin: on peut ainsi entrer en contact avec beaucoup de monde pour parler prévention.

Notre bus est très polyvalent

Nous parquons notre bus à l’entrée du centre commercial. Le coffre a été transformé en meuble, dont les multiples casiers regorgent de matériel sur les thèmes les plus divers. Pour aujourd’hui, André Weber et Christina Reusser choisissent les brochures et les flyers sur le cambriolage.

«Au besoin, nous pouvons dérouler un store et monter un vrai stand, équipé d’une télévision, afin de montrer des vidéos», explique André Weber, qui œuvre depuis déjà quatre ans dans la prévention.

«Ce que je voulais encore vous demander …»

Le bus se dirige chaque semaine vers une autre région du canton, où il peut être adapté en fonction des besoins. Il est souvent utilisé non seulement pour des actions de prévention, mais aussi lors d’expositions ou de marchés locaux.

Lorsque l’on est en route avec le bus, il faut s’attendre à devoir répondre à n’importe quelle question et donc avoir des connaissances étendues. La plupart du temps, les passant‑e‑s aiment saisir cette occasion de s’entretenir avec des agent‑e‑s de police. André Weber le sait très bien: «nombreuses sont les personnes qui n’osent pas appeler le poste de police ou s’y présenter pour obtenir un renseignement ou un conseil. Le bus nous permet d’aller à la rencontre des gens et de prendre le temps de répondre à leurs questions. Car souvent une patrouille n’a pas cette opportunité lorsqu’elle remplit une tâche particulière ou est engagée dans une intervention».

Des conseils pour se protéger contre les cambriolages

Devant le centre commercial, nous discutons avec beaucoup de monde. «Durant les mois d’hiver, lorsqu’il fait rapidement sombre, il est judicieux de signaler votre présence à la maison», conseille Christina Reusser à un senior qui habite une villa, et d’ajouter: «vous pouvez par exemple activer différentes sources lumineuses sur plusieurs étages grâce à une minuterie».

Un autre monsieur, avec qui nous nous entretenons, sait – en tant qu’ancien fabricant de fenêtres, qu’une fenêtre à l’espagnolette est une invitation à entrer. André Weber renchérit: «De même, il faut éviter de communiquer votre absence ou votre lieu de séjour, que ce soit sur la porte ou les réseaux sociaux».

Par ailleurs, entretenir de bons contacts avec des voisins attentifs peut s’avérer très efficace pour se protéger contre les voleurs. Ainsi, vous devriez toujours vous adresser à quelqu’un d’inconnu que vous croisez dans les escaliers de votre immeuble.

Un travail gratifiant

Ce matin-là, j’ai pu constater à quel point de travail de prévention est très apprécié. La plupart des gens nous ont abordé de manière très positive et se sont montrés reconnaissants de recevoir des conseils. C’est pourquoi André Weber accomplit très volontiers sa tâche et confie: «nous avons un très beau travail. Nous sommes en général bien accueillis, on nous remercie souvent et nous avons d’excellentes discussions avec jeunes et moins jeunes».

A l’image de ce que nous avons vécu ce matin à Gümligen. Espérons que les casiers vides du bus signifient que nous avons pu diffuser nos conseils loin à la ronde.

Pour en savoir plus

Informations et conseils relatifs aux cambriolages