«Vous avez gagné!» C’est une bonne nouvelle, lorsque la promesse est tenue. Mais si l’expéditeur veut une contrepartie, alors la méfiance est de mise.

© Adobe Stock / Kzenon

«Vous avez gagné!» Lorsqu’une telle nouvelle vous parvient, c’est qu’on vous a adressé un courrier gagnant. En soit, c’est un bel événement, pour autant que la promesse de gain soit vraiment tenue. L’expéditeur veut-il une contrepartie, telle que la participation à une manifestation? La méfiance est alors de mise. Il s’agit alors souvent de ce que l’on appelle des voyages publicitaires.

Manière de procéder des organisateurs de voyages publicitaires illégaux avec promesses de gain

Les victimes potentielles reçoivent une lettre leur faisant miroiter un gain dans un jeu. Le gain doit être remis dans le cadre d’une cérémonie à laquelle il faut s’annoncer. Souvent, on vient chercher les participants avec un minibus à un endroit communiqué à court terme par téléphone.

Le trajet mène en règle générale dans un pays voisin, Allemagne ou France. Là, une présentation de vente avec des produits à prix excessifs ou de mauvaise qualité a lieu dans un restaurant. On pousse les participants, avec insistance, à acheter des produits. Souvent, on les menace même de ne pas les reconduire chez eux s’ils n’achètent rien.

Une fois les participants forcés à l’achat, ils sont conduits directement à la banque par les organisateurs, pour qu’ils y prélèvent de l’argent. Lorsque l’argent est remis, les personnes escroquées sont ramenées chez elles.

Le gain annoncé est censé être viré aux participants dans les jours qui suivent, ce qui n’arrive naturellement pas.

Ce que vous pouvez faire en tant que personne concernée

  • Si vous recevez un lettre dans laquelle on vous fait miroiter un gain et que vous souhaitez entreprendre quelque chose contre cela, vous pouvez faire une dénonciation auprès d’un corps de garde, même si vous n’avez pas pris part à un voyage publicitaire et si vous n’avez pas fait d’achat.
  • Si vous participez à un voyage publicitaire et que vous vous sentez mal à l’aise, voire harcelé/e dans cette manifestation, appelez la police au numéro d’appel d’urgence 117 ou, dans les pays limitrophes, par le numéro européen d’appel d’urgence 112.
  • Si vous avez participé à un voyage publicitaire et avez fait des achats par peur de ne plus jamais rentrer chez vous, vous devriez absolument procéder à une dénonciation. Vous pouvez à cet effet vous adresser à un corps de garde à proximité de chez vous.
  • Même si vous décidez de ne pas faire de dénonciation, nous vous recommandons de remplir au moins le formulaire de réclamation du SECO. Car ce n’est que sur la base d’une plainte pénale ou d’une réclamation que nous pouvons agir contre de telles entreprises.
  • Même si vous recevez de petits présents de la part des organisateurs ou des vendeurs, vous n’avez aucune obligation d’acheter quelque chose.

Bases légales

Les promesses de gains qui sont liées à un voyage publicitaire tombent sous le coup de la loi fédérale contre la concurrence déloyale / article 3, alinéa 1, lettre t et ne sont pas autorisées. L’infraction est commise déjà dès l’envoi de la lettre de promesse de gain.

Il s’agit d’une infraction poursuivie sur plainte. Cela signifie que les autorités de poursuite pénale ne peuvent poursuivre cette infraction que si la personne lésée en fait la demande sous forme d’une dénonciation ou d’une réclamation.

Il existe aussi des voyages publicitaires légaux

Tous les voyages publicitaires ne sont pas illégaux. Il y a des prestataires qui proposent une excursion avantageuse dans le cadre de laquelle un événement de vente a lieu. Les participants reçoivent peut-être même un petit présent au repas de midi.

Lors d’une telle manifestation, il y a toutefois une communication claire qu’il s’agit d’un voyage publicitaire. Il ne s’agit jamais de promesses de gains d’argent par lesquelles on incite les gens à participer.

Si vous le souhaitez, vous pouvez participer à une telle manifestation. Nous vous recommandons toutefois de toujours examiner auparavant la proposition de manière très critique.

Pour en savoir plus