La lumière laser est fascinante. Des lignes fines et intenses scintillent dans l’obscurité, les rayons projettent des étoiles et motifs féériques sur des surfaces réfléchissantes. Quels pointeurs laser sont autorisés? Lesquels ne le sont pas, et pourquoi? Un spécialiste répond à vos questions.

© Adobe Stock – PMDesign

Souvent, les personnes qui ne disposent pas de connaissances pointues en matière de technique laser n’ont pas conscience des dangers potentiels. Rien de surprenant. En tant qu’acheteur ou acheteuse d’un appareil laser, il faudrait pouvoir partir du principe que l’on se procure un objet sans danger. Après tout, les pointeurs laser sont disponibles dans le commerce. Erreur.

Mon activité professionnelle de spécialiste en technique laser à la Police cantonale bernoise m’a conduit à inspecter d’innombrables pointeurs laser qui n’étaient pas ou mal déclarés et comportaient un sérieux danger. La vigilance est tout particulièrement de mise lorsque les pointeurs laser sont commandés dans des commerces en ligne à l’étranger et importés en Suisse. Des modifications de la législation dans ce domaine entreront en vigueur en Suisse à partir du 1er juin 2021. Dans cet article, je réponds aux questions que nous recevons le plus souvent.

Pourquoi les pointeurs laser peuvent-ils être dangereux?

La dangerosité est déterminée par plusieurs facteurs. L’un d’entre eux est la performance de sortie en watt ou milliwatt. Dans le cas le plus grave, une personne pourrait perdre la vue. Il ne faut pas négliger non plus le potentiel d’éblouissement. Surtout dans l’obscurité, une personne éblouie a besoin de plusieurs secondes pour percevoir à nouveau distinctement son environnement. Ce danger est bien réel pour toutes celles et ceux qui conduisent des véhicules ou des trains ainsi que pour les pilotes. Dans de telles situations, il n’est plus possible de lire les affichages et instruments de pilotage. Et au volant d’un véhicule, impossible de distinguer à temps une personne sur un passage piéton.

Puis-je encore utiliser des pointeurs laser après la modification de la loi?

En Suisse, l’utilisation de pointeurs laser est réglée dans l’Ordonnance fédérale sur la protection contre les dangers liés au rayonnement non ionisant et au son (O-LRNIS). À partir du 1er juin 2021, seuls les pointeurs laser de la classe 1 seront encore autorisés. Mais attention: l’utilisation de pointeurs laser de la classe 1 n’est autorisée qu’à des fins de présentation dans des espaces fermés. Cela signifie que vous ne pouvez pas utiliser de pointeur laser à l’extérieur.

Comment reconnaitre un pointeur laser de la classe 1?

La loi sur la sécurité des produits prescrit que les pointeurs laser doivent être classifiés correctement selon la norme DIN 60825-1. En tant qu’utilisatrice ou utilisateur, vous pouvez dès lors identifier la classe du pointeur laser dans la notice explicative et sur l’étiquetage de l’appareil. Si le pointeur laser n’est pas accompagné d’un mode d’emploi dans une langue nationale ou s’il n’est pas étiqueté, vous ne devriez pas l’utiliser.

À ce propos, les étiquetages avec des chiffres romains (par exemple classe I ou II) ne sont pas conformes à la loi. Cette désignation indique que l’appareil laser n’est pas classifié selon les normes en vigueur en Europe.

Suis-je punissable si j’utilise un pointeur laser?

Non, pour autant qu’il s’agisse d’un pointeur laser de la classe 1 correctement classifié et utilisé seulement à l’intérieur dans le cadre d’une présentation. À partir du 1er juin 2021, la possession, l’utilisation, l’importation/le transit et la remise de pointeurs laser des classes suivantes sont interdits et punissables:

  • 1M
  • 2
  • 2M
  • 3R
  • 3B
  • 4

Je possède encore un pointeur laser de la classe 2. À quoi dois-je veiller?

Les pointeurs laser de la classe 2 et de toutes les autres classes de la liste ci-dessus doivent être éliminés de manière conforme (en tant que déchet électronique) d’ici au 30 mai 2021. Jusque-là, la possession et l’utilisation exclusivement dans les espaces fermés à des fins de présentation est encore admise.

Je vous recommande vivement de bien vérifier vos appareils à module laser. Les télécommandes, par exemple, disposent aussi de modules laser. Il s’agit d’appareils multifonctions. La classe laser de ces appareils est notamment indiquée sur le mode d’emploi et les étiquettes.

Les appareils de mesure de distance au laser et les lasers de construction ne font clairement pas partie des pointeurs laser.