Conseils pour une saison de moto en toute sécurité

Sentir le contact du vent et sentir la route sous les deux roues: pour beaucoup, rien n’est plus beau que d’être en route à moto que cela soit pour se rendre au travail ou simplement pour une excursion. Mais prudence! Circuler à moto n’est pas sans danger, particulièrement en début de saison.

Les motocyclistes chevronnés parcourent plus de 10’000 km par an à moto. La moyenne est toutefois d’environ 3’000 km parcourus. Mais le manque de routine peut vite engendrer des situations dangereuses.

© Adobe Stock – Lukas Gojda

Voici quelques recommandations pour que vous puissiez profiter d’une saison de moto sans accident:

  • Ne vous surestimez pas. Ne reprenez pas là où vous avez arrêté en automne dernier, mais recommencez en douceur.
  • Si vous ne vous considérez pas comme motocycliste avec de l’expérience, un entraînement de conduite peut vous procurer une sécurité supplémentaire à moto. Des cours sont proposés dans des centres de sécurité routière ou dans les auto-écoles.
  • Pour conduire une moto en toute sécurité, il faut être bien dans sa tête et dans son corps.
  • Assurez-vous que le véhicule est dans un état de fonctionnement impeccable (pneus, freins, éclairage, etc.). Faites-le régulièrement contrôler par un spécialiste.
  • Roulez avec les feux de croisement allumés. Cela est non seulement obligatoire mais augmente aussi votre visibilité dans le trafic.
  • Portez la tenue de protection complète. Elle comprend le casque, la veste de moto avec protections dorsales, protecteurs aux épaules et aux coudes, les gants, le pantalon de moto avec protecteurs aux genoux ainsi que les bottes de moto. Un T-Shirt et des pantalons courts sont agréables lorsqu’il fait chaud, mais à moto, ils sont dans tous les cas totalement inappropriés.
  • Le fait de porter des vêtements clairs et voyants augmente votre visibilité et, ainsi, votre sécurité.
  • Conduisez en anticipant les dangers, en partenariat et de manière défensive. De nombreux accidents peuvent ainsi être évités.
  • Adaptez toujours votre vitesse aux circonstances et à vos propres capacités.

Restez sur la bonne voie. Comportement correct:

Avant d’entrer dans le virage, choisir la vitesse de manière à ce que l’on puisse rouler «sous traction». Les manœuvres de freinage et de changement de vitesse doivent être terminées avant le virage. Les changements de charge devraient être évités dans la mesure du possible.

Dans le virage, un motocycliste prend une place de près de 1,6 m. La distance de sécurité du trafic arrivant en sens inverse et d’obstacles sur le bord droit de la chaussée devrait comporter au moins 50 cm. Cette distance de sécurité s’applique à toute la silhouette du conducteur et du véhicule. Dans le virage, le «point de gravité» doit se trouver au milieu du véhicule. Cela permet d’éviter que la tête se retrouve sur la voie opposée et le motocycliste peut même profiter de la voie de circulation «nette» des voitures de tourisme.

Voici comment négocier les virages en toute sécurité. Et avec plaisir.

Ouvrez l’œil et réfléchissez pour plus de sécurité

Valable pour toutes et tous: adaptez votre comportement aux conditions de visibilité et météo. Ne forcez aucune priorité, faites un arrêt de sécurité – également aux passages pour piétons. Anticipez les dangers et prenez garde aux autres usagers de la route.

Nous vous souhaitons une belle saison moto et, surtout, une saison moto sans accident.

Cet article a été actualisé le 13 avril 2022.

Partager la page

Écrivez un commentaire

Nous sommes très intéressés à discuter de manière ouverte mais nous nous réservons le droit d'éditer ou d'effacer les commentaires désobligeants ou ceux rédigés dans le seul but d'optimiser les résultats des moteurs de recherche. Pour plus d’informations, consultez nos règles de commentaires.

Veuillez remplir toutes les cases marqués par * s'il vous plaît.